FLASH INFO

Côte d’Ivoire : Diabo, pour la sécurité des biens et des personnes, la pose de la première pierre pour la construction d’une gendarmerie effectuée

Pose de la première pierre (image ICI1FO)

Infos à la une

Dernières Infos

Commentaire

51 − 47 =


Warning: Array to string conversion in /htdocs/ici1fo.com/wp-content/plugins/wpac-like-system/inc/reactions.php on line 188
Array

Dans une démarche visant à renforcer la sécurité et l’ordre public, Diabo abritera une brigade de gendarmerie. Une cérémonie de pose de première pierre a été organisée à cet effet.

Cet événement marquant a eu lieu en présence du ministre de l’Environnement, du Développement Durable et de la Transition Écologique parrain de cette cette cérémonie, Jacques Assahoré Konan, qui a procédé à la pose de la première pierre de la future brigade de gendarmerie de Diabo en présence du premier magistrat de la commune Diéto Kouamé Marcel, du corps préfectoral, des forces de sécurité, des membres du conseil municipal, des chefs traditionnels et de la population ont pris part à cette cérémonie de haute portée.
La nouvelle brigade, qui sera construite sur une superficie d’environ un hectare, représente un investissement de plus de 80 millions de francs CFA. Ce projet ambitieux s’inscrit dans le cadre des efforts continus du gouvernement pour améliorer les infrastructures de sécurité à travers le pays, garantissant ainsi une meilleure protection des citoyens et de leurs biens. Lors de la cérémonie, le ministre Assahoré Konan Jacques a souligné l’importance de cette initiative pour la communauté de Diabo.

Après plusieurs articulations, Assahoré Konan Jacques, ministre de l’environnement, du développement durable et de la transition écologique, par ailleurs, président du conseil régional de Gbêkê, a remercié le président de la République, Alassane Ouattara pour toutes les actions qu’il a initié pour le développement de la commune de Diabo tout en appelant le peuple gblo à l’union.

<< Grâce aux actions du président de la République, en moins de cinq ans nous bénéficions de plusieurs infrastructures dont: la construction d’un Lycée professionnel multisectoriel pour permettre la jeunesse du Gbêkê d’apprendre un métier, la construction d’une trésorerie dont l’ouverture se fera très prochainement afin de permettre aux fonctionnaires et agents de l’État de mieux gérer leurs fins de mois et aujourd’hui, il nous fait don d’une brigade de gendarmerie.

Ainsi, ce que nous n’avons pas eu en trente ans, nous l’avons eu en cinq ans. C’est pourquoi je ne peux m’empêcher de rendre hommage au Président de la République pour son leadership et sa politique visionnaire. Il place toutes les régions au centre de ses préoccupations>>, a t’il confié avant d’ajouter << je demande aux populations de participer pleinement à la construction de cet édifice qui permettra de lutter contre le banditisme et de prévenir la délinquance. J’exhorte les autres maires à emboîter les pas du maire de Diabo (Diéto Kouamé Marcel) qui vise à apporter le développement à nos parents>>.

Avant lui, le premier magistrat de la commune, en personne du maire Diéto Kouamé Marcel dit (DKM) initiateur de ce projet a donné les raisons pour lesquelles ce projet a été mis en place pour le bonheur de la population.

<< En ma qualité de premier magistrat de la Commune, c’est un honneur pour moi d’avoir pris part à cette cérémonie qui marque le début d’une ère nouvelle pour notre région. La réalisation de cette infrastructure permettra de booster le développement de notre Commune à travers l’installation des grands magasins, des supermarchés, des microfinances et pourquoi pas des banques ? Je tiens à exprimer toute ma gratitude à toute l’équipe municipale pour cette initiative ainsi qu’au Conseil Régional de Gbêkê qui entend nous accompagner dans la réalisation de cet édifice>>, a t’il présent.

Dans ce même élan il a fait savoir que << La politique prend un sens lorsqu’on décide de servir les siens que de se servir soi-même. En effet, Diabo est érigée en commune depuis 1985 et jusqu’à ce jour, elle est dépendante de la ville de Bouaké pour son manque d’infrastructures bancaires. En relevant le défi sécuritaire, nous allons créer un climat de confiance qui va favoriser l’installation d’infrastructures>>.

Les populations ont salué cette initiative qui vise à apporter la stabilité à travers le chef canton de Diabo, Nanan Thomas Bathey qui a remercié les initiateurs pour l’initiative tout en les rassurant de la volonté des populations à contribuer à la réalisation de cet ouvrage qui mettra fin au banditisme et à la criminalité.
les travaux sont prévus être achevé d’ici la fin de l’année 2024.

Yaodemi pour ICI1FO

ICI1FO.COM c’est plus de 2 Millions visites ! 

Partagez sur

Articles similaires

Nos vidéos

impossible de copier

Search

Catégories

©  ici1fo – crée par kabefo