FLASH INFO

Côte d’Ivoire : Délivrance des services aux citoyens. le ministre Adama Coulibaly remet des plateformes électroniques aux ministères concernés

Le ministre Adama Coulibaly (image ICI1FO)

Infos à la une

Dernières Infos

Commentaire

2 + 2 =


Warning: Array to string conversion in /htdocs/ici1fo.com/wp-content/plugins/wpac-like-system/inc/reactions.php on line 188
Array

Placé sous la tutelle du ministère des Finances et du Budget, le Projet d’Amélioration de la Gouvernance pour la Délivrance des Services de base aux citoyens (PAGDS) a œuvré, avec l’appui de la Banque mondiale, à la mise en place et à l’opérationnalisation de différentes plateformes électroniques en vue de mettre à la disposition des populations des outils modernes pour leur meilleure prise en charge. Au nombre d’entre elles, figurent le Système d’Information Hospitalier (SIH) pour la digitalisation du circuit du patient dans les hôpitaux et le paiement électronique des actes de santé, le DOB Connect pour le suivi électronique des résultats des élèves et la lutte contre l’échec scolaire, l’E-TribCom pour le traitement électronique des actes juridiques et la facilitation de la délivrance du Registre du Commerce et du Crédit Mobilier ainsi que TrésorMoney et TrésorPay. Ces quatre plateformes électroniques ont été officiellement réceptionnées ce mardi 18 juin par les Ministres des départements concernés, au cours d’une cérémonie qui a eu pour cadre le 20e étage de l’immeuble Sciam au Plateau.

Ainsi, après avoir reçu symboliquement TrésorMoney et TrésorPay des mains de la Directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, Marie-Chantal Uwanyiligira, le Ministre des Finances et du Budget, Adama Coulibaly, a lui-même procédé à la remise des trois autres plateformes à ses collègues de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle (CMU), Pierre Dimba, de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné, et de la Justice et des Droits de l’Homme, Sansan Kambilé.

« La présente cérémonie marque (…) le point de départ de plusieurs campagnes de communication et de sensibilisation de proximité et multimédia de projets phares réalisés dans le cadre du PAGDS, avec l’appui, bien entendu, de la Banque mondiale », a ensuite indiqué le Ministre Adama Coulibaly dans son allocution.

Ladite cérémonie, a-t-il poursuivi, permet donc de donner le ton, en mettant en lumière des résultats probants en vue, entre autres, de mettre en relief les efforts du Gouvernement dans la mise en œuvre des réformes ; de témoigner au bailleur de fonds la bonne utilisation des ressources ; et d’optimiser l’appropriation des outils par la population cible.

Le Ministre des Finances et du Budget a également tenu à rappeler que les engagements de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire se bonifient d’année en année, au regard du volume des ressources estimées, à ce jour, à un peu plus de 5000 milliards de FCFA. « Quant au portefeuille de la Banque mondiale, il intègre 54 projets couvrant tous les secteurs de développement », a-t-il souligné.

Le Ministre Adama Coulibaly a en outre précisé que pour atteindre les objectifs qui lui ont été assignés, le PAGDS a bénéficié initialement de 85 millions de dollars US. Grâce aux résultats probants enregistrés, ce projet a obtenu un montant additionnel de 110 millions de dollars, portant le financement global à 195 millions de dollars US, soit environ 120 milliards de FCFA.

« En termes de performance, le PAGDS, est à ce jour à un taux de décaissement de 75,7% sur financement initial, et 53% sur financement additionnel. Le taux de décaissement global est actuellement de 63%. Il atteindra au moins 70% d’ici fin juin 2024 ; en tenant compte des décaissements en cours », a-t-il ajouté.

Les autres Ministres ont, pour leur part, relevé les avantages de ces plateformes électroniques pour les départements.

Quant à la Directrice des opérations de la Banque mondiale, Marie-Chantal Uwanyiligira, elle a noté que la Côte d’Ivoire est parmi les quatre premiers pays en Afrique dont les réformes permettent une facilité d’accès à internet. C’est pourquoi, elle a souhaité que ce type de plateformes soit davantage élargi.

Pour la Coordonnatrice du PAGDS, Yao Madeleine, il s’agit surtout à travers cette cérémonie de permettre à la population de découvrir les outils modernes mis à leur disposition. « Avec les réformes au niveau de certains ministères et institutions telles que le Sénat, l’Assemblée nationale, l’Inspection générale d’Etat et tous les corps de contrôle de la société civile, la transversalité de ce programme nous confère une plus grande envergure et permet aussi au Gouvernement de rationaliser les charges d’investissements », a dit Mme Yao Madeleine, par ailleurs Conseiller technique du Ministre des Finances et du Budget.

Adam’s Bambino pour ICI1FO.COM

ICI1FO.COM c’est plus de 2 Millions visites ! 

Partagez sur

Articles similaires

Nos vidéos

impossible de copier

Search

Catégories

©  ici1fo – crée par kabefo