FLASH INFO

Centrafrique : 948 élèves gardiens de la paix prêts à rejoindre les forces de sécurité intérieure

Remise de diplôme (image ICI1FO)

Infos à la une

Dernières Infos

Commentaire

6 + 4 =

Ces élèves gardiens de la paix sont de la 21ème promotion baptisée « Promotion Guy Pierre MANGAMBAS » du nom de l’ancien Directeur de l’OCRB décédé en 2014. La cérémonie officielle de remise de leurs diplômes a eu lieu vendredi 09 février 2024 à l’Ecole Nationale de Police au Pk 10, Sortie Nord de Bangui sous le très haut patronage du Président Faustin Archange Touadera et en présence du Président de l’Assemblée Nationale Simplice Mathieu Sarandji et du Premier Ministre Félix Moloua ainsi que plusieurs autres hautes personnalités.

Pendant neuf mois, ICI1FO apprend que les 948 élèves gardiens de la paix parmi lesquels 307 jeunes filles ont eu droit aussi bien à la formation militaire qu’à la formation professionnelle portant sur les normes professionnelles, les renseignements généraux, la sûreté de l’État, la sécurité publique, la police judiciaire et le maintien et rétablissement de l’ordre public.
Très satisfait de cette montée en puissance de la police centrafricaine et de l’accroissement de son effectif, le Contrôleur Général, Directeur Général de la Police Nationale, Bienvenu Zokoue a, dans son allocution, d’abord félicité les nouveaux policiers pour leur détermination et leur engagement tout au long de cette formation. « Vous avez montré votre capacité à vous adapter à toutes les situations, et vous avez acquis les compétences nécessaires pour assurer votre mission avec efficacité et professionnalisme » a indiqué le patron de la police nationale. Pour lui, les nouveaux policiers qui viennent de finir leur formation incarnent l’espoir et la sécurité pour notre société.

« Vous êtes les gardiens de la paix, ceux qui veillent à ce que nos rues soient sûres, que nos citoyens puissent vivre en harmonie, et que la justice soit rendue. Votre mission est noble et essentielle. Vous allez être confrontés à des défis, parfois dangereux, mais je suis convaincu que vous êtes prêts à y faire face avec courage et détermination » a rappelé Bienvenu Zokoue aux impétrants. Il a conclu ses propos en exhortant ses nouveaux collaborateurs à faire preuve d’exemplarité dans l’exercice de leur fonction, en respectant les droits de tous les individus et en restant toujours guidés par l’honneur, la droiture et le respect des valeurs qui les unissent.

À noter que la formation des jeunes gardiens de la paix s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan quinquennal de la réforme du secteur de sécurité. Conformément à la vision politique du Chef de l’État Faustin Archange Touadera, ce plan a prévu le recrutement dans la police de plus de 5000 jeunes Centrafricains sur toute l’étendue du territoire couvrant la période 2018 à 2023.

D’ailleurs, le Président de la République l’a si bien rappelé dans son discours d’usage que dès son accession à la magistrature suprême de l’Etat, il avait instruis le Gouvernement de faire de la sécurité, la priorité des priorités nationales. « La sécurité de la population n’ayant pas de prix, j’ai instruit les Gouvernements successifs de poursuivre les recrutements massifs et la formation des jeunes Centrafricains afin de renforcer les effectifs de l’Armée, de la Gendarmerie et de la Police Nationales et d’assurer le maillage sécuritaire du territorial national, en dépit de la suspension des appuis budgétaires par nos partenaires traditionnels » a-t-il dit.

À noter que sous les régimes précédents, qui ne brillaient que par leur léthargie, les gouvernements n’ont jamais atteint une telle performation dans le recrutement et la formation des FSI et des FACA alors que le peuple centrafricain a besoin d’une police professionnelle, inclusive, républicaine, opérationnelle, une police de proximité, respectueuse des Droits de l’Homme et du Droit International Humanitaire, comme l’a rappelé le Président Faustin Archange Touadera.

En conclusion, il a mis en garde les nouveaux gardiens de la paix contre les risques des mauvaises manières de servir et de la culture de rente : « je tiens solennellement à vous mettre en garde contre ces mauvaises pratiques que vous êtes au contraire appelés à combattre ».

En effet, la tentation est grande à ce niveau surtout lorsqu’ils seront en contact avec les brebis galeuses qui infectent la police nationale et qui en font la honte. Avec la détermination des hautes autorités du pays, le mot d’ordre « servir dans la police est un honneur » sera de mise.

Robert de Bangui pour ICI1FO

ICI1FO.COM c’est plus de 500 000 visites ! 

Partagez sur

Articles similaires

Nos vidéos


Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/wp-content/plugins/elementor-pro/modules/dynamic-tags/tags/post-featured-image.php on line 39

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/wp-content/plugins/elementor-pro/modules/dynamic-tags/tags/post-featured-image.php on line 39

Warning: Trying to access array offset on value of type bool in /htdocs/wp-content/plugins/elementor-pro/modules/dynamic-tags/tags/post-featured-image.php on line 39

impossible de copier

Search

Catégories

©  ici1fo – crée par kabefo