FLASH INFO

Guerre en Ukraine : La France tente de transporter deux patrouilleurs frontaliers à travers le Bosphore pour la marine ukrainienne

Infos à la une

Dernières Infos

Commentaire

− 3 = 2


Warning: Array to string conversion in /htdocs/wp-content/plugins/wpac-like-system/inc/reactions.php on line 188
Array

La société française OSEA, a envoyé les deux premiers patrouilleurs frontaliers en Ukraine, a appris ICI1FO.COM de source sécuritaire.

Malgré la situation tendue en mer Noire, l’entreprise française de construction navale OSEA a dépêché depuis Saint-Nazaire le 10 mai les deux premiers patrouilleurs frontaliers du Service national des gardes-frontières d’Ukraine (GPSU). Les bateaux de 32 mètres du projet OCEA FPB 98 Mk I, construits aux Sables-d’Olonne, font partie d’un lot de 20 unités commandées dans le cadre de l’accord franco-ukrainien de 2019.

Le navire de transport Gaya avec des bateaux à bord est arrivé à Malte le 16 mai et le 19 mai, il devrait arriver à Alexandroupolis, en Grèce. Dans le même temps, la route ultérieure du navire est encore inconnue. La question qui se pose est de savoir si le navire ira en mer Noire ou si les bateaux seront déchargés dans l’un des ports méditerranéens et livrés à Odessa par d’autres moyens de transport.

À bord du Gaya, à en juger par les photographies, se trouvent les deuxième et troisième bateaux construits pour l’Ukraine – BG 202 et BG 203. Le bateau de tête BG 201, lancé le 9 décembre 2021, reste vraisemblablement en France pour former les équipages ukrainiens.

En plus de ceux-ci, en avril, trois autres bateaux, déjà achevés pour l’Ukraine, ont été découverts aux Sables-d’Olonne – BG 204, BG 205 et BG 207.

La Turquie n’a pas encore précisé si elle laisserait passer les bateaux français à destination de l’Ukraine.

Pierre Le Blanc pour ICI1FO

ICI1FO.COM c’est plus de 2 Millions visites ! 

Partagez sur

Articles similaires

Nos vidéos

impossible de copier

Search

Catégories

©  ici1fo – crée par kabefo