FLASH INFO

Côte d’Ivoire : Tabaski 2022, les prix du bétail varient entre 75 000 et 400 000 fcfa

Infos à la une

Dernières Infos

Commentaire

81 − 75 =


Warning: Array to string conversion in /htdocs/ici1fo.com/wp-content/plugins/wpac-like-system/inc/reactions.php on line 188
Array
À quelques jours de la célébration de la fête de la tabaski, ICI1FO.COM apprend que le directeur général du commerce intérieur, Aimé Koizan ainsi que le Secrétaire Exécutive du Conseil national de lutte contre la vie chère, Dr Ranie-Didice Bah-Koné ont sillonné les différents parcs à bétails du district d’Abidjan. Au terme de cette visite de terrain qui s’est tenue dans la matinée du mercredi 06 juin 2022, il est constaté que les parcs ont été approvisionnés en bétail.
La plupart des parcs à bétails des communes de Treichville, d’Adjamé et d’Attécoubé sont fournis. À l’heure des préparatifs de la tabaski, ces sites crées à proximité des populations sont bien approvisionnés. L’on y trouve des petits ruminants à la bourse de tous les ménages. « Les populations n’ont pas à s’inquiéter. Nous avons des moutons en grande quantité et les prix varient entre 75.000 frs Cfa, et 400.000frs CFA », rassure Diarra Issouf, éleveur et vendeur de bétail à Attécoubé. Même constat sur le site d’Adjamé-williamsville précisément à l’ancienne casse. A cet endroit pas besoin d’en demander plus, les enclos sont débordés de moutons et de bœufs. Aladji Ouattara Drissa, vice-responsable de ce site, indique que ces camarades et lui n’attendent que les acheteurs.
Au regard de l’approvisionnement des différents parcs, le directeur général du commerce intérieur s’est dit satisfait du faite que la célébration de la Tabaski se passera dans les meilleures conditions possibles.
« C’est une grosse satisfaction de voir que les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la fluidité routière le démantèlement des barrages illicites et illégaux ont permis aux opérateurs économiques de la filière de travailler à provisionner massivement nos différents marchés » , a-t-il déclaré. Puis de se réjouir du cheptel local disponible aujourd’hui sur ces sites.
Tout en rappelant que « le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la vie chère a décidé de faire en sorte que l’offre nationale en ressources animales et halieutiques en produits vivriers soit en abondance sur nos marchés et permettre justement d’atteindre très rapidement la souveraineté alimentaire». Outre le bétail local, il faut noter que nombreux bétails sont venus du Burkina-Faso, du Mali, du Ghana, du Niger…
Se réjouissant des prix abordables et de l’approvisionnement des parcs à Abidjan et dans les différentes régions du pays, le Secrétaire Exécutive du Conseil national de lutte contre la vie chère a souhaité une très bonne Tabaski à l’ensemble de la communauté musulmane et aux Ivoiriens. Notons néanmoins que, lors de cette activité, les éleveurs ont fait un plaidoyer. Ils demandent à l’Etat de les appuyer davantage afin qu’ils produisent assez.
Christ Yoann pour ICI1FO

ICI1FO.COM c’est plus de 2 Millions visites ! 

Partagez sur

Articles similaires

Nos vidéos

impossible de copier

Search

Catégories

©  ici1fo – crée par kabefo