ici1fo.com

Côte d’Ivoire : Lutte contre le terrorisme, le ministre Mamadou Touré réaffirme l’engagement du gouvernement à apporter une réponse sociale aux populations vulnérables du Nord

ICI1FO
ICI1FO Add a Comment 2.8k vues

Mamadou Touré (image ICI1FO)

Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, porte-parole adjoint du gouvernement, Mamadou Touré, a exprimé la volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire d’apporter, au-delà de la réponse militaire efficace mise en place dans la lutte contre le terrorisme, une réponse sociale pour aider les populations du Nord à sortir de la pauvreté, a appris ICI1FO.COM d’une émission télévisée.

Le porte-parole adjoint du gouvernement s’exprimait à l’occasion d’une interview qu’il a accordée à TV5 Monde Afrique le mardi 07 juin 2022, en marge d’une mission en France pour conclure les discussions sur le 3e Contrat de Désendettement et de Développement (C2D 3).

« Le gouvernement ivoirien sous l’autorité du Président Alassane Ouattara, au-delà de la réponse militaire efficace qui est apportée dans la lutte contre le terrorisme, au Nord de notre pays, a décidé d’apporter une réponse sociale (…) Il nous faut aller auprès de ces populations pour les aider à sortir de la pauvreté », a déclaré Mamadou Touré.

Non sans rassurer sur la situation sécuritaire qui est satisfaisante. « Nos forces ont pu repousser ces attaques terroristes. La sécurité est revenue. D’ailleurs nous sommes très regardant sur ce qui se passe au-delà des frontières ivoiriennes », a-t-il affirmé.

Le porte-parole adjoint du gouvernement a évoqué le Programme social du gouvernement 2 (PSGouv 2), conçu sous l’autorité du Premier Ministre Patrick Achi, notamment le volet sur les zones de vulnérabilité, les zones frontalières avec le Mali et le Burkina Faso. « C’est au total 405 millions d’euros qui seront investis par le gouvernement dans ces zones pour régler les problèmes d’infrastructures, de routes, l’accès à l’eau potable, l’accès à l’électricité, l’accès à l’éducation », a-t-il dit, précisant que la part attribuée à son département pour l’emploi, la formation et l’encadrement des jeunes, s’élève à 50 millions d’euros.

Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle a, par ailleurs, adressé ses remerciements à la France à travers l’Agence Française de Développement (AFD) pour sa contribution dans la mise en place du PSGouv.

Christ Yoann pour ICI1FO

Share this Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

50 − 46 =