FLASH INFO

Côte d’Ivoire : Bouaké, des habitants interpellent Porteo BTP après la dégradation des rues suite à des travaux de bitumage 

Un engin de Porteo (image)

Infos à la une

Dernières Infos

Commentaire

74 + = 77


Warning: Array to string conversion in /htdocs/ici1fo.com/wp-content/plugins/wpac-like-system/inc/reactions.php on line 188
Array

ICI1FO apprend qu’après plusieurs articles de dénonciation de KOACI sur le non bitumage du tronçon ENI-Petit Marché Belle ville 1-Carrefour Petit Camp, les travaux ont finalement démarré depuis janvier 2024 pour le plus grand bonheur des habitants de Belle Ville 1, un quartier populaire de Bouaké. Cette action de développement impulsée par le chef de l’État Alassane Ouattara qui devrait être un soulagement pour les riverains, a viré au cauchemar pour les habitants de certains ménages.

L’entreprise Porteo BTP en charge de la réalisation de cette infrastructure routière, est pointée du doigt. La raison, les travaux semblent avoir été bâclés. Seuls, le responsable de Porteo BTP à Bouaké et les ingénieurs de différentes structures notamment LBTP Sécurel, Bnetd CI et Ageroute pourraient éclairer les habitants sur la feuille de route.

Comme constaté par KOACI sur place, la non mise en place des caniveaux dès l’entame des travaux en janvier dernier, a provoqué des désagréments dans les domiciles. Des inondations ça et là, des voies dégradées par l’érosion. Hormis les domiciles et autres rues, l’entreprise Porteo BTP a enregistré des pertes estimées à des millions de fcfa. Une partie du gravier étalé sur la voie, a été emportée par l’eau de ruissellement des fortes pluies enregistrées ces derniers temps.

Les ménages victimes ne savent plus à quel Saint se vouer. Un ou deux passages des bulldozers de Porteo BTP sur des routes impraticables du fait de leurs travaux dans le quartier, pourrait apporter un ouf de soulagement. Mais non. C’est la tristesse et la désolation sur le regard des habitants.

Afin de trouver une solution adéquate à cette situation, KOACI a vainement tenté de rencontrer le premier responsable de Porteo BTP à Bouaké. Devant les locaux de l’entreprise au quartier Kennedy, impossible de soumettre le problème au patron. Personne ne ne veut nous recevoir. Ce mardi 11 juin 2024 à 15h08 min, après insistance, le vigile rentre et quelques minutes après ressort et lance, « la secrétaire est allée voir le directeur et il dit qu’il ne peut pas recevoir ».

Nous sommes ouverts pour une probable réaction de Porteo BTP face à cette situation. En attendant, des grincements de dents des victimes se font ressentir dans le quartier Belle Ville 1.

Christ Yoann pour ICI1FO

ICI1FO.COM c’est plus de 2 Millions visites ! 

Partagez sur

Articles similaires

Nos vidéos

impossible de copier

Search

Catégories

©  ici1fo – crée par kabefo