FLASH INFO

Côte d’Ivoire : Divo, le colonel Sanganoko aux gendarmes, « Celui qui touche à l’argent de l’or sera éjecté »

Tenue de gendarmerie (image ICI1FO)

Infos à la une

Dernières Infos

Commentaire

+ 8 = 12


Warning: Array to string conversion in /htdocs/ici1fo.com/wp-content/plugins/wpac-like-system/inc/reactions.php on line 188
Array

« Je connais la probité du commandant Adon. Je connais sa rigueur professionnelle. Je connais son intégrité, je sais quel officier il est » a souligné, lundi 22 avril, le commandant de la 2e légion de gendarmerie mobile de Daloa, le colonel Sanganoko Mory, dépêché par le commandant supérieur de la gendarmerie, le général Alexandre Apalo Touré. Cela, pour tirer au clair les tenants et aboutissants de la campagne de dénigrement, de diffamation et autres qui transpirent depuis un certain temps contre le commandant Adon Eliso, le commandant de l’escadron 3/2 de la gendarmerie mobile de Divo sur les réseaux sociaux.

Entre autres, sur une certaine plateforme de Facebook, des individus accusent ce brillant officier supérieur d’avoir vendu du matériel saisi sur des orpailleurs. Or, ces tricycles et motos en question sont bien visibles dans la cour de la 3/2. Une autre fake news, qu’il interdisait à ses hommes de contrôler les taxis, qu’il aurait attaché un gendarme au mât du drapeau, etc. Dans un souci de transparence, l’escadron a autorisé la présence de la presse et du président de la commission régionale des droits de l’homme, Tougbin Jean Habib à cette rencontre.

Sur ces rumeurs qui jettent le trouble sur le commandant ce corps d’élite à Divo, le commandant Adon, le commandant de la 2e légion a invité plusieurs gendarmes à s’exprimer sans crainte sur leur écosystème de travail. Rien de ce que colportent les réseaux sociaux n’a été confirmé par les hommes. Au contraire, diversement, tous ont témoigné que le commandant Adon fait son travail avec probité, sans excès. Pour le colonel Sanganoko, la campagne de dénigrement contre le commandant Adon a commencé depuis qu’il s’illustre dans la lutte contre l’orpaillage illégal. « Pour le seul mois d’avril, l’escadron de Divo a mené 22 interventions significatives », a affirmé le colonel Sanganoko.

« La gendarmerie est une institution forte et digne donc si des gens pensent qu’ils peuvent discréditer ou dénigrer non seulement une institution, mais les gens qui incarnent cette institution, et qu’ils pensent que cela leur donne le sentiment d’exister, laissez-les exister, mais nous devons être concentrés sur l’essentiel, c’est-à-dire, assurer nos missions. Comme parmi vous, il y a des éléments égarés, ce sont ces éléments-là qui rament à contre-courant » a souligné le colonel Sanganoko. Qui, une fois de plus, a exhorté ses hommes d’être des modèles de probité à l’image du général Apalo et, plus près d’eux, de tirer exemple de la brillante carrière de leur chef, le commandant Adon.

« Le destin est individuel. Quand tu te comportes mal, tu t’exposes à des sanctions pénales » a brandi le commandant de la 2e légion de gendarmerie. « L’escadron de Divo est champion dans la lutte contre l’orpaillage illégal. Cela peut amener certains à réagir de la sorte parce qu’ils perdent gros. Si vous êtes complice de ces gens, celui qui touche à l’argent de l’orpaillage illégal sera éjecté » a prévenu le colonel Sanganoko. En vrai pédagogue, il a fait lire les différents textes qui régissent les missions de la gendarmerie aux éléments de l’escadron de Divo.

Le colonel Sanganoko et les éléments de l’escadron de Divo ont salué le 6e dan de karaté obtenu récemment par leur grand chef, le commandant supérieur de la gendarmerie, le Général Apalo. Le colonel Sanganoko a engagé les éléments de Divo à s’inspirer de l’esprit de courage, de persévérance du génétal Apalo pour s’élever dans leur carrière professionnelle. Au demeurant, il leur a rappelé que « la gendarmerie est un corps d’élite.»

Christ Yoann pour ICI1FO

ICI1FO.COM c’est plus de 2 Millions visites ! 

Partagez sur

Articles similaires

Nos vidéos

Search

Catégories

©  ici1fo – crée par kabefo