FLASH INFO

France : le sénateur Joël Guerriau soupçonné d’avoir drogué une députée mis en examen 

Infos à la une

Dernières Infos

Commentaire

− 5 = 4


Warning: Array to string conversion in /htdocs/ici1fo.com/wp-content/plugins/wpac-like-system/inc/reactions.php on line 188
Array

ICI1FO.COM c’est plus de 500 000 visites!  

Le sénateur français Joël Guerriau (Les Indépendants, centre droit) a été mis en examen ce vendredi soir 17 novembre. Soupçonné d’avoir drogué une députée qui avait ensuite porté plainte, il est désormais placé sous contrôle judiciaire, au terme de sa garde à vue.

Le sénateur centriste Joël Guerriau a été inculpé pour avoir drogué une députée ce vendredi 17 novembre 2023.

C’est à son domicile que les policiers sont venus chercher le sénateur centriste, Joël Guerriau, avant de le placer en garde à vue jeudi. Après sa garde à vue, il a été mis en examen ce vendredi. Le motif : « Administration à une personne, à son insu, d’une substance de nature à altérer son discernement ou le contrôle de ses actes pour commettre un viol ou une agression sexuelle et détention et usage de substances classées comme stupéfiants. » Il a été laissé en liberté, mais placé sous contrôle judiciaire, a indiqué son avocat.

En l’occurrence, ICI1FO.COM apprend qu’on parle d’ecstasy, dont des traces ont été retrouvées dans l’organisme de Sandrine Josso, la députée MoDem qui accuse le sénateur de l’avoir droguée. La députée raconte en effet s’être sentie mal à la suite d’un verre pris au domicile de Joël Guerriau dans la nuit de mardi à mercredi. Hospitalisée à la suite d’un malaise, elle a ensuite porté plainte.

Dans le cadre de l’enquête, des perquisitions ont été menées au bureau, mais également au domicile du sénateur : de l’ecstasy a été retrouvée dans les deux endroits.

Pour sa défense, selon nos confrères du Parisien, Joël Guerriau s’est justifié. Il raconte avoir cru s’être procuré un « euphorisant » et non de l’ecstasy pour traverser des épreuves personnelles. La députée de Loire-Atlantique Sandrine Josso a dénoncé une « trahison », et est « toujours en état de choc », comme a déclaré à ICI1FO.COM son avocate, Me Julia Minkowski.

Si son avenir judiciaire se précise, c’est également le cas pour sa carrière politique. Membre du parti Horizon de l’ancien premier ministre Édouard Philippe, son sort sera fixé ce samedi matin lors d’un bureau politique. Selon les responsables du mouvement, son exclusion semble d’ores et déjà acquise.

Pierre Le Blanc pour ICI1FO

ICI1FO.COM c’est plus de 2 Millions visites ! 

Partagez sur

Articles similaires

Nos vidéos

impossible de copier

Search

Catégories

©  ici1fo – crée par kabefo