FLASH INFO

Mali : Libération de Kidal, scènes de liesse des populations pour saluer l’héroïsme des FaMa et le leadership du Président Goïta après la libération

Infos à la une

Dernières Infos

Commentaire

+ 60 = 62


Warning: Array to string conversion in /htdocs/ici1fo.com/wp-content/plugins/wpac-like-system/inc/reactions.php on line 188
Array

ICI1FO.COM c’est plus de 500 000 visites!

La libération de Kidal a déclenché une vague de célébrations à travers tout le pays du Colonel Assimi Goïta. Les populations expriment leur joie et reconnaissance envers les Forces Armées Maliennes (Fama). Les rues résonnent de chants et danses, illustrant un enthousiasme collectif comme constaté par ICI1FO.COM sur place.

Les images de la région de Nara dévoilent une liesse populaire, où les habitants expriment leur allégresse en agitant des drapeaux nationaux et en scandant des slogans de soutien à leur président. Des scènes de fraternité se dessinent, symbolisant l’unité retrouvée au sein de la nation malienne.

La ferveur du peuple se manifeste également par des rassemblements spontanés, où les citoyens partagent des moments de joie et de solidarité. Les visages rayonnants reflètent un soulagement palpable et une confiance renouvelée envers le leadership d’Assimi Goïta. Les médias témoignent de l’admiration grandissante envers le président, soulignant sa détermination et son engagement envers la sécurité nationale.

Les éloges pleuvent pour saluer les actions décisives qui ont conduit à la libération de Kidal, renforçant ainsi la popularité du Colonel Goïta au sein de la population. En somme, la libération de Kidal a engendré une atmosphère festive à travers le pays, marquée par l’unité nationale et l’adhésion fervente de la population envers le président Assimi Goïta, considéré comme un défenseur déterminé de la souveraineté malienne.

Diakité Mala à Bamako pour ICI1FO

ICI1FO.COM c’est plus de 2 Millions visites ! 

Partagez sur

Articles similaires

Nos vidéos

impossible de copier

Search

Catégories

©  ici1fo – crée par kabefo