FLASH INFO

Côte d’Ivoire : Amadou Koné lance officiellement la pose des nouvelles plaques d’immatriculation 

Infos à la une

Dernières Infos

Commentaire

3 + 3 =


Warning: Array to string conversion in /htdocs/ici1fo.com/wp-content/plugins/wpac-like-system/inc/reactions.php on line 188
Array

Le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné, a procédé au lancement officiel de la pose des nouvelles plaques d’immatriculation. C’était au cours d’une cérémonie organisée ce jeudi 1er juin 2023 sur le site de la Société de Transport Abidjanais ( SOTRA) à Abidjan-Koumassi, a constaté ICI1FO.COM sur place.

Après l’avoir annoncé la veille au journal télé (JT) de 20h sur la première chaîne de télévision ivoirienne (RTI), le ministre Amadou Koné était ce jeudi 1er juin sur le site de SOTRA Industries pour la présentation et la pose symbolique de la  nouvelle plaque d’immatriculation sur un autobus de la compagnie. Marquant ainsi le lancement officiel de pose des Nouvelles Plaques d’immatriculation plus sécurisées  et de qualité supérieure à celles en circulation actuellement.
« La nouvelle plaque d’immatriculation est d’une qualité supérieure à celle existante. Sa matière de type PMMA en acrylique (Poly Méthacrylate de Méthyle Acrylique), commercialement connu sous différents noms, que je ne vais pas citer ici joue un rôle de protection de la numérotation d’immatriculation contre les agressions extérieures.
La plaque est certifiée par la norme BS AU 145e:2018 qui répond aux  neufs ( 9) tests et exigences suivants:
Résistance aux chocs
Résistance à la corrosion
Résistances aux intempéries
Résistance aux solvants
Résistance thermique
Colorimétrie
Rétroflexion de la lumière visible
Résistance à la réflexion
Résistance à l’abrasion.
La plaque PMMA en acrylique est munie d’un adhésif qui permet un laminage avec le film rétro- réflectif. Les plaques PMMA sont fournies sous 3 formats différents :
•  Format Auto (520x111mm)
•  Format Carré (279x203mm)
•  Format Moto (229x178mm)
Enfin, le film rétro-réflectif est sécurisé́ par un certain nombre d’éléments optiques que sont :
•  Une étiquette holographique intégrant des effets optiques de haute sécurité,
•  Un numéro unique permettant la traçabilité des films,
•  Une impression flexo-graphique comportant des micro-textes.
Le film est compatible avec une impression digitale par laser toner du numéro d’immatriculation de la plaque ». Telles sont les caractéristiques de la nouvelle plaque d’immatriculation présentée ce jeudi par le ministre Amadou Koné.
Le SIIV est donc un nouveau dispositif de gestion dématérialisée et intégrée de l’ensemble des procédures d’immatriculation initiale des véhicules automobiles conçu pour impacter fortement la fluidité et la sécurité routière et corrélativement le dynamisme de l’activité économique en Côte d’Ivoire.
Ce système piloté par les services compétents du ministère des Transports, permettra d’attribuer à tout véhicule automobile en Côte d’Ivoire, un numéro d’ordre automatique, inscrit sur les plaques d’immatriculation dès la première immatriculation jusqu’à la destruction du véhicule, de façon à simplifier la procédure actuelle d’immatriculation et à accélérer la production et la pose des plaques d’immatriculation.
Amadou Koné s’est réjoui ce jour du jeudi 1er juin 2023 de sa mise en œuvre qui n’aura aucune incidence sur le coût et la validité des plaques d’immatriculation régulières actuelles, qui seront appelées à disparaitre progressivement sans contrainte pour les automobilistes, a-t-il déclaré.
En effet, le gouvernement à travers le Ministère des Transports, en instaurant un nouveau système d’immatriculation initiale des véhicules (SIIV), vient ici accélérer  la mise en place d’un autre système, celui de la vidéo-verbalisation. Il vient résoudre la question des fausses plaques d’immatriculation en circulation ; le doublon de numéro de plaque d’immatriculation ; de certaines plaques illisibles ; de la dégradation prématurée des plaques d’immatriculation ou encore de la lenteur dans la production des plaques.
Rappelons que ces nouvelles plaques ont déjà été posées sur 25 véhicules de type Gbaka et estampillés «  l’Abidjanaise » remis aux transporteurs des communes de Yopougon et Abobo. Après donc un test concluant qui fait croire au premier responsable des transports en Côte d’Ivoire que leur élargissement à tout type de véhicule connaîtra le même succès.
Enfin, Amadou Koné en a profité pour annoncer la levée de la suspension dès le mois d’août 2023 du système de frappe à froid.
« Le dernier numéro attribué est le 2200 LZ 01. Tout véhicule circulant avec un numéro au-delà sera déclaré frauduleux » a indiqué le ministre Amadou Koné.
La presse a eu droit à une visite guidée pour s’imprégner de la procédure d’obtention et de pose de ces nouvelles plaques, cette fois au siège du Guichet unique automobile.
Christ Yoann pour ICI1FO

ICI1FO.COM c’est plus de 2 Millions visites ! 

Partagez sur

Articles similaires

Nos vidéos

impossible de copier

Search

Catégories

©  ici1fo – crée par kabefo