ici1fo.com

Myanmar : Le pays en attente de chasseurs russes Su-30MA

ICI1FO
ICI1FO Add a Comment 167 vues
Un chasseur russe Su-30MA (image ICI1FO)

Le Myanmar recevra prochainement des chasseurs russes Su-30MA, dans le cadre d’un contrat portant sur six appareils de ce type, signé en 2018, a appris ICI1FO d’une annonce du porte-parole du Conseil d’Etat du Myanmar, Zou Min Tun,

Le porte-parole a ajouté que lors d’une de ses récentes visites en Russie, le président de l’Assemblée générale et Premier ministre du Myanmar, le général Min Aung Hlen, a visité une usine d’avions à Irkoutsk, où les combattants du Myanmar sont rassemblés, afin d’identifier personnellement l’avion. .

Auparavant, le commandant des forces armées du Myanmar, le général Min Aung Hlain, avait annoncé que la Russie avait commencé à assembler des chasseurs Sukhoi-30 dans le cadre du contrat d’approvisionnement pour le Myanmar.

Helain a ajouté que le Myanmar ne fait pas face à des sanctions américaines lors de l’achat d’armes russes, car elles sont destinées à la défense, notant qu’il y a quelques difficultés à payer, et il a ajouté à cet égard : « Les États-Unis ont imposé des sanctions au Myanmar, au l’achat de matériel militaire aux pays occidentaux, mais je ne peux pas dire qu’il a imposé des sanctions sur l’achat de matériel militaire russe.

Il a poursuivi : “Nous n’avons aucune difficulté, mais il y a quelques problèmes de paiement et il y a quelques difficultés.”Le commandant des forces armées a souligné que le Myanmar achète les armes nécessaires à la défense, et non à des fins d’attaque. Il a déclaré : « Il est de notre responsabilité de défendre notre État, et tous les pays doivent le comprendre, et tous les pays doivent assurer leur sécurité », ajoutant : « Nous ne constituons pas une menace pour les autres pays avec nos armes et notre équipement militaire, nous ne attaquer ou interférer dans les politiques d’autres pays et ce que nous achetons. C’est uniquement pour défendre notre État, et par conséquent, nous n’avons pas peur de ces sanctions.

Dans le même temps, il a indiqué que le Myanmar était intéressé par l’achat de nouvelles armes à la Russie, notamment des véhicules blindés et des armes à feu légères, soulignant : “Bien sûr, nous sommes intéressés par toutes sortes d’équipements militaires, y compris l’artillerie, les chars et les fusils”.

Il a poursuivi : « Si l’équipement répond à nos besoins, nous envisagerons bien sûr d’acheter d’autres équipements militaires en Russie », ajoutant : « En plus du contrat actuellement mis en œuvre pour fournir au Myanmar des chasseurs Su-30SM, son pays achète également du matériel de déminage à la Russie.

Il est à noter que le vice-ministre russe de la Défense, Alexander Fomine, avait annoncé début 2018 que le Myanmar achèterait six chasseurs Sukhoi-30 à la Russie, et serait également intéressé par des équipements militaires navals et terrestres.

Il convient de noter que les armes russes ont prouvé leur efficacité grâce au service dans les forces armées du Myanmar, en particulier les hélicoptères Mi-24, Mi-35 et Mi-17, en plus des chasseurs et des avions MiG-29. Entraînement au combat Yak-130, Systèmes de missiles de défense aérienne Pechora-2 et autres équipements militaires.

Pierre Le Blanc pour ICI1FO

Share this Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 + 6 =