FLASH INFO

Côte d’Ivoire : Guibéroua, sous le leadership du père Michel Éric Kadji, le CRAG renaît de ses cendres et enregistre d’excellents apprenants

Infos à la une

Dernières Infos

Commentaire

43 + = 44

Le directeur du CRAG et le meilleur apprenant (image ICI1FO) 
Crée en 1966 par le missionnaire français le père Louis Halibe, le Centre Rural et Artisanal de Guibéroua (CRAG) bâti sur une superficie de 2 hectares et demi, a été très longtemps fermé pour manque de moyens financiers. Dans l’objectif de contribuer à la formation et à l’insertion professionnelle des jeunes, l’archevêque métropolitain du diocèse de Gagnoa, a mandaté le père Michel Éric Kadji de réouvrir le CRAG. Pour ce faire, le nouveau Directeur de ce centre s’est donné comme leitmotiv, la rigueur dans le travail bien fait dans la discipline.
C’est pourquoi, comme constaté par ICI1FO.COM sur place, malgré le nombre de trois apprenants qu’il trouve sur place dès sa prise de fonction, il ne démord pas. Il court dans tous les sens afin d’avoir non seulement les moyens matériels et financiers de sa mission, mais également avoir des affectés d’État et bien d’autres pensionnaires dans ce centre qu’il veut d’excellence. Ce travail herculéen donne seulement après trois années déjà de très bons résultats. Plus de 103 apprenants inscrits régulièrement avec 30 internes pour l’année scolaire 2021-2022.
À la fin de cette année scolaire, ce sont plus de 18 d’entre eux qui se sont distingués comme les meilleurs. C’est donc par une messe d’action de grâce célébrée le samedi 04 juin dernier que le père directeur Michel Éric Kadji les a récompensé mettant fin à cette année scolaire soldée par une visite académique au port autonome de San-Pérdo. Des ordinateurs portables ont été distribués au cours de cette messe à ceux qui ont eu plus de 15 de moyenne. Avec près de 15,39 de moyenne générale, l’apprenant Pierre-Marie Kouadio a été classé le meilleur des meilleurs de l’année scolaire 2021-2022 de tous les niveaux. Dans son allocution, le père Directeur a indiqué que la formation libère et affranchie le stagiaire qui y met du sérieux. « La vie est une somme d’opportunités qu’il faut savoir saisir. La principale opportunité, c’est la formation. C’est pourquoi, je remercie le Directeur général de la SODEXAM Jean-Louis Mouloh qui a accepté de signer une convention avec le CRAG pour les stages voire l’emploi de nos meilleurs apprenants.» a-t-il expliqué. L’occasion a été belle pour lui, de lancer également un appel afin de l’aider à réhabiliter certains bâtiments de formation qui ont été décoiffés par la tornade. Ce samedi là pendant la célébration eucharistique, sept stagiaires des 103 qu’a enregistré le centre rural et artisanal de Guibéroua pendant cette année scolaire, ont reçu le baptême Chrétien.
Jean Eudes N’Da pour ICI1FO
ICI1FO.COM c’est plus de 500 000 visites ! 

Partagez sur

Articles similaires

Nos vidéos

impossible de copier

Search

Catégories

©  ici1fo – crée par kabefo