FLASH INFO

Côte d’Ivoire : Une Plateforme opérationnelle des acteurs de la chaîne pénale de répression en élaboration

Au cours de l'atelier (image ICI1FO)

Infos à la une

Dernières Infos

Commentaire

69 − = 66


Warning: Array to string conversion in /htdocs/ici1fo.com/wp-content/plugins/wpac-like-system/inc/reactions.php on line 188
Array

À l’initiative de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG), un atelier de mise en place de la “Plateforme opérationnelle des acteurs de la chaîne pénale de répression de la corruption et des infractions assimilées” s’est ouvert, le jeudi 14 mars 2024 au siège de l’institution à Abidjan-Cocody Riviera 3, en vue du renforcement de la coordination intersectorielle entre les parties prenantes.

Cette plateforme, à en croire le secrétaire général de la HABG, Doh Oumar Diamouténé, qui a présidé la cérémonie d’ouverture, vise surtout à faciliter l’échange, le partage et les retours d’informations entre les acteurs de la chaîne pénale de répression de la corruption et des infractions assimilées et de leur proposer des actions de renforcement des capacités.

En plus de promouvoir les enquêtes conjointes entre ses acteurs, cette plateforme vise aussi à assurer le suivi des dossiers pour faits présumés de corruption et d’infractions assimilées en phase d’enquêtes, de poursuites, d’instruction et de jugement et à recueillir les statistiques des dossiers traités.

“Il s’agira d’apporter vos contributions dans le but de formaliser cette Plateforme, par l’examen et l’adoption d’un projet d’arrêté qui détermine ses attributions, sa composition, son organisation et son fonctionnement. Cette rencontre permettra, sans nul doute, de rapprocher les différentes équipes et de jeter les bases du travail fait en bonne intelligence, pour une meilleure synergie d’actions”, a-t-il relevé, en présence des représentants des structures partenaires intervenant dans la lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

Pour lui, la lutte contre la corruption et les infractions assimilées étant multiforme et multisectorielle, la HABG ne peut, à elle toute seule, lutter contre ce fléau: “Dès lors, la nécessité de créer une coalition nationale en matière de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, en liaison avec les organes et structures de contrôle et de détection de l’État, s’impose. Cette plateforme formelle viendra consolider les initiatives déjà prises par la HABG, à travers des rencontres périodiques avec les services d’enquêtes auxquels elle a transmis pour enquêtes, des saisines”.

Pour rappel, la HABG, organe de prévention et de répression des actes de corruption et d’infractions assimilées, est chargée de coordonner, de superviser et d’assurer le suivi de la mise en œuvre des politiques de prévention et de lutte contre la corruption. La cérémonie officielle de présentation de nouvelle plateforme est prévue pour se tenir au cours de la deuxième semaine d’avril 2024.

Christ Yoann pour ICI1FO

ICI1FO.COM c’est plus de 2 Millions visites ! 

Partagez sur

Articles similaires

Nos vidéos

impossible de copier

Search

Catégories

©  ici1fo – crée par kabefo