ici1fo.com

Côte d’Ivoire : Échec de Mangoua Jacques à Bodokro, voici l’homme à l’origine de la victoire du RHDP dans cette localité 

ICI1FO
ICI1FO Add a Comment 520 vues
Mangoua Jacques candidat malheureux du PDCI à la législative partielle de Bodokro (image ICI1FO) 

Selon les résultats provisoires de la Commission Électorale Indépendante (CEI), au terme du scrutin législatif partiel de ce samedi 03 septembre 2022 dans la circonscription électorale 057, Bodokro, commune, Marabadiassa, Lolobo et N’Guessankro sous-préfecture, ICI1FO.COM apprend que le poste de député de cette circonscription électorale, sera aux mains du candidat du parti des Houphouëtistes le RHDP, formation politique dont est issu le président de la République Alassane Ouattara.

Au terme du vote, le candidat du RHDP  obtient au décompte final 3933 des voix  soit 54,47% contre 1480 voix soit 20,64% pour son principal adversaire du PDCI. Le candidat Indépendant Maxime Kouakou obtient 846 voix pour 11,72%, quand N’Dah Koffi Kouakou affiche 552 voix pour 7,65%. Sahouré N’Guessan Patrice, l’indépendant qui dit avoir rallié la cause de Mangoua Jacques s’en sortira avec 182 voix pour 2,52%. La population électorale dans les 3 circonscriptions à savoir Bodokro, commune et sous-préfecture, N’Guessankro et Marabadiassa sous-préfecture est estimée à 16 488 inscrites pour 7 337 votants. 117 bulletins nuls et 217 bulletins blancs. Le suffrage exprimé marque au compteur 7 220 soit 44,50% de taux de participation.
À travers ces résultats provisoires de la CEI, le candidat du RHDP a battu à plate couture celui du PDCI qui, selon certaines indiscrétions d’avant vote, serait le choix des votants étant donné que ce dernier est issu du PDCI, parti qui revendique cette partie du pays comme bastion.
Aujourd’hui, les électeurs n’en ont cure. Ils sont plutôt préoccupés par le développement de leur cité. À ce propos, la victoire qui ne souffre d’aucun doute du porte étendard du RHDP Jules Attingbré Kouamé, est à mettre à l’actif du député de Diabo-Languibonou, l’Honorable Assahoré Konan Jacques qui n’a ménagé aucun effort pour expliquer aux électeurs que choisir le candidat du RHDP comme député, rimait avec choisir le développement. À ce propos, Diabo appelé affectueusement La petite Suisse, a connu un développement fulgurant juste après le choix porté par le peuple Gblo de Diabo-Languibonou, sur la personne du Directeur Général du trésor et de la comptabilité publique Assahoré Konan Jacques comme représentant de cette localité à l’hémicycle.
Bodokro, commune, Marabadiassa, Lolobo et N’Guessankro avec le choix opéré sur le candidat du RHDP, verront sans aucun doute, le train du développement franchir leur localité pour le bonheur des habitants de cette partie de la région du Gbêkê, restée depuis des lustres dans des conditions de sous développement. Avec sa présence et son soutien auprès du candidat de sa formation politique au cours de la campagne, l’honorable Assahoré Konan Jacques qui a été l’acteur majeur de la victoire du RHDP dans cette circonscription électorale, est aujourd’hui dans la région de Gbêkê et en particulier chez le peuple Baoulé, considéré comme le seul Fils Baoulé au RHDP, capable de leur apporter le développement à l’image de ce qu’il a fait sous la bénédiction du président Alassane Ouattara dans le Gblo et dans un futur proche à Bodokro, commune, Marabadiassa, Lolobo et N’Guessankro.
Avec la victoire de Jules Attingbré Kouamé à Bodokro, le RHDP compte désormais deux postes de député dans des sous-préfectures de la région de Gbêkê, et continue le maillage territorial.
Enfin, au regard de ce qui précède, le RHDP cher au président de la République Alassane Ouattara, n’a nul autre choix que de designer ce Fils (Assahoré Konan Jacques) adulé par ses parents à qui, ils font confiance, comme le fer de lance des Houphouëtistes aux prochaines élections régionales dans la région de Gbêkê. Chose qui, certainement, portera un coup de changement à la tête de la présidence du conseil régional de Gbêkê, remportée depuis sa mise en place par le PDCI, parti qui depuis un certain moment, cherche ses repères et qui vient d’être désillusionné à Bodokro, commune, Marabadiassa, Lolobo et N’Guessankro, anciennement bastion imprenable dudit parti.
Christ Yoann pour ICI1FO
Share this Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 81 = 82