Côte d’Ivoire : La nouvelle représentante de l’UNFPA visite l’hôpital de Sakassou dans cadre du projet TAKEDA

ICI1FO
ICI1FO Add a Comment 256 vues
Exif_JPEG_420
Dame Cécile Zoungrana Compaoré en casquette orange et Josiane Yaguibou en casquette noir (image ICI1FO)
L’hôpital général de Sakassou, localité située dans la région de Gbêkê, a reçu la visite de la nouvelle représentante résidente du Fond des Nations Unis pour la Population (UNFPA) en Côte d’Ivoire, dame Cécile Zoungrana Compaoré, ce dimanche 29 mai 2022. Cet hôpital, choisi parmi les formations sanitaires de la région région, abritera le projet dénommé TAKEDA, visant à la réduction de la mortalité maternelle.
« C’était un plaisir pour nous de venir voir l’hôpital, voir comment il est organisé, quels sont les besoins d’appui  qui se manifestent pour pouvoir les combler, afin que le projet puisse  démarrer dans de bonnes conditions et produire les résultats que nous attendons. À première vue, nous voyons un hôpital bien organisé, bien propre. Nous avons aussi vue que la plupart  des services sont disponibles. Nous avons visité la pharmacie et il n’y a pas de rupture de stock, tous les produits sont là. Nous avons visité la maternité, les équipements sont également là, mais avec quelques gappes. Après une discussion avec le directeur de l’hôpital, nous avons fait savoir qu’il y a des gappes à combler avec le personnel. Outre l’équipement, c’est surtout les éléments sur lesquels nous allons nous attarder dans une mission ultérieure pour faire un état exostif des besoins qui seront comblés pour que le projet puisse vraiment fonctionner dans de bonnes conditions.» a indiqué dame Cécile Zoungrana Compaoré.

Aux côtés de la nouvelle représentante résidente de l’UNFPA en Côte d’Ivoire dans le cadre de cette mission, Josiane Yaguibou, représentante residente du Fond des Nations Unis pour la population du Togo, a dit être heureuse de participer à cette mission, et surtout à cette visite de terrain à Sakassou pour y apprendre le déroulement du projet qui est le même au Togo.
« J’ai été impressionnée par l’engagement aussi bien au niveau des autorités politiques que de tout le dispositif, de tout le personnel et de tout le leadership de la direction régionale  sanitaire. J’ai été vraiment impressionnée de voir l’engagement  qu’ils mettent pour que ce projet voir le jour. J’ai noté également qu’il y a de grandes opportunités. L’initiative  “TAKEDA” est la firme japonaise pharmaceutique qui va appuyer ces efforts du gouvernement ivoirien et bien sûr des deux autres pays.
Je vois également qu’ici à Sakassou, il y a un projet de maternités qui est déjà en cours et que la vitesse grand V est déjà  mise. Parce que le début de travaux a été lancé en avril, je crois d’ici la fin de l’année, il est prévu que la maternité soit en tous cas prête, qu’elle soit construite. Se sera vraiment une opportunité, un atout et j’espère que je pourrai revenir  dans la région pour constater les progrès et je vous fais touts mes encouragements parce que le leadership qu’on a constaté dans la région, démontre du leadership de l’ensemble du gouvernement ivoirien,  montre que ce projet vraiment sera bien suivi…» s’est réjoui Josiane Yaguibou.
Plusieurs professionnels et experts dans le domaine médical, venus d’horizons divers, ont pris part à cette mission à Sakassou, ponctuée par une série de visite des bâtiments abritant différentes entités dans le domaine sanitaire. Enfin, notons que le projet TAKEDA sera lancé ce lundi 30 mai 2022 dans la salle de réunion de la préfecture de région de Gbêkê, à Bouaké.
Christ Yoann pour ICI1FO
Share this Article
Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

63 + = 73

vous ne pouvez pas copier du contenu sur ce site