Tchad : Un groupe de coupeurs de route capturé par la population au Tibesti

Publicité

Dans la matinée du 25 octobre 2021, des briguants utilisant des véhicules militaires ont été arrêtés par un groupe de jeunes après des échanges de tirs. Visiblement d’anciens militaires tchadiens et de miliciens soudanais Toroboros, les malfrats ont été remis aux autorités.

Armés jusqu’aux dents, des centaines d’éléments de la milice tribale de la DGSSIE aidés de mercenaires soudanais écument le grand nord en rackettant civils et commerçants, visant tout particulièrement les revendeurs d’or. Traqués au Tibesti et dans l’Ennedi par la population et des Comités d’Auto Défense, les mercenaires se rabattent sur le Borkou où ils dévalisent les paisibles civiles. 

Il y a trois jours, un groupe de commerçants quittant Faya pour Ndjamena a été dépouillé de tous ses biens, dont de l’or pour plusieurs centaines de millions de fcfa. Cette enieme attaque armée a conduit le chef de canton Hassan Kalibou a appelé par des mots assez durs la suspension des voyages à l’entrée et au sortir du Borkou. Un mot d’ordre suivi à la lettre par une grève générale de toutes les agences de voyage. Il faut souligner que toutes ces bandes criminelles sont liées à l’armée du régime tchadien qui leur offre protection et appui.


ICI1FO

Poster un commentaire