Russie : le pays devient le premier fournisseur de pétrole de la Chine

ICI1FO
ICI1FO lundi 20 juin 2022 à 16h27 Ajouter un Commentaire 476 vues

Les présidents russe et chinois (image ICI1FO)

Les importations chinoises de pétrole russe ont bondi de 55% en mai sur un an.

Alors que les pays de l’Union européenne tentent de se passer de l’or noir russe depuis le début de la guerre en Ukraine, la Chine a au contraire augmenté ses importations de pétrole brut provenant de Russie de 55% en mai par rapport à l’an passé.

Un bond qui s’explique par la chute des prix du pétrole russe en raison des sanctions visant Moscou.

Les raffineurs chinois en ont profité pour augmenter leurs approvisionnements en important 8,42 millions de tonnes, soit environ 1,98 million de barils par jour, selon les données de l’Administration générale des douanes chinoises citées par Reuters.Des chiffres records qui font désormais de la Russie le premier fournisseur de pétrole de la Chine, devant l’Arabie Saoudite, reléguée au deuxième rang avec 7,82 millions de tonnes importées (+9% sur un an) en mai, soit 1,84 million de barils par jour.

Importations de GNL russe en forte hausse

L’Irak se place troisième avec 4,69 millions de tonnes (+4,5%) fournies à Pékin. Viennent ensuite l’Angola (3,15 millions, -3,6%) et le Brésil (2,21 millions, -19%), victimes de la baisse des prix du pétrole russe.

Au total, les importations de pétrole brut de la Chine ont augmenté de près de 12% en mai à 10,8 millions de barils par jour, contre une moyenne de 10,3 millions en 2021. Les données des douanes montrent également que les importations chinoises de gaz naturel liquéfié russe se sont élevées à 400.000 tonnes en mai, en hausse de 56% sur un an.

Pierre Le Blanc pour ICI1FO

Partager cet article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 9 = 11

vous ne pouvez pas copier du contenu sur ce site