Côte d'Ivoire : Pour le bonheur des consommateurs, le président de la FRIC fait des propositions au gouvernement

Publicité

En marge de la journée commémorative du droit des consommateurs instituée le 15 mars 1962 par John Kennedy qui annonçait les droits fondamentaux du consommateur, la Fédération des Réseaux Ivoiriens de Consommateurs (FRIC), a initié à cet effet, une activité ce lundi 15 mars dans un hôtel de la capitale économique ivoirienne dans l'objectif d'informer la population sur ses droits et devoirs.

Dans son intervention en présence de plusieurs structures représentées à savoir l'ARTCI, la CIE et le RNCCI qui ont émerveillé l'assistance par des communications, le président de la faîtière des consommateurs Touré Ibrahim a, lors de cette 38ème journée mondiale du droit des consommateurs qui a eu pour thème: « lutter contre la pollution plastique », fait des recommandations dans ce sens à l'endroit du pouvoir public. Selon lui, il faut l’application du décret de 2013 relatif à l'interdiction de la production, de l’importation, de la commercialisation, de la détention et l’utilisation des sachets plastiques en Côte d'Ivoire.

Touré Ibrahim a suggéré l'instauration des produits biodégradables et souhaité l'implication des associations de consommateurs dans les prises de décisions. 80% de la pollution proviennent des sachets plastiques produits par les industriels, confie le président de la FRIC, structure née en 2012.

Enfin, le président des consommateurs Touré Ibrahim, a invité les consommateurs à plus d’union autour de leur faîtière pour mener à bien le combat.

Christ Yoann pour ICI1FO