Côte d’Ivoire : PARCSI de la BAD, plus d’une trentaine d’agents des services et du contrôle officiel en formation de trois jours

Publicité


Donner aux agents des services d’inspection et du contrôle officiel du ministère du commerce et de l’Industrie les outils à même de leur permettre de veiller au respect de la réglementation en vigueur. Voilà qui est l’objectif du séminaire        de formation des agents de la direction générale de l’industrie qui a cours du 06 au 08 juillet 2021 à Abidjan .Le thème de cette plénière est ‘’maitrise des techniques de l’inspection et du contrôle officiel dans les entreprises industrielles ‘’.Cette formation est initiée par le ministère du commerce et de l’industrie avec l’appui financier de la la Banque Africaine de Développement à travers le Projet d’Appui au Renforcement de la Compétitivité du Secteur Industriel (PARCSI) .


« Le séminaire de formation qui nous réunit ce matin revêt d’une importance capitale pour notre département. En effet, le secteur industriel est confronté à de nombreux problèmes et autres activités illégales, notamment le non-respect des bonnes pratiques d’hygiène et de production ,le non-respect des normes qualités ,le non-respect des règles de sécurité industrielle ,le non-respect de la règlementation en matière d’installation industrielle.


Cela a pour conséquences entre autres ,la mise sur le marché de produit de qualité douteuse et frauduleuse ,les incendies dans les unités industrielles ,l’usage abusive des terrains industriels ,l’installation anarchique des unités industrielles ,la prolifération d’unités industrielles clandestines .Ces problèmes et autres activités illégales, constituent des fléaux qui mettent en mal la santé, la sécurité et la protection de la population   et constituent des défis auxquels nous devront faire face. »,a indiqué M Emmanuel Tra Bi ,Directeur de l’Industrie à l’ouverture de l’atelier .


Pour apporter une réponse à ces défis le gouvernement ivoirien,mise depuis, ces dernières années, sur le renforcement du cadre réglementaire à travers l’adoption de plusieurs lois et décrets.Entre autres,la loi sur la normalisation et la promotion de la qualité ,la loi sur la contrefaction et la loi sur la métrologie


« Il incombe à notre département de veiller à l’application de cette réglementation et de mettre fin aux actes délictueux. Les défis de l’activité des services d’inspection et du contrôle officiel au niveau de notre pays sont immenses et nécessitent la contribution de tous.»,a exhorté les agents en présence,le directeur général de l’industrie.


 


Convaincu qu’à l’issue des travaux de ce séminaire, une étape majeure aura été franchie,le représentant du Ministre de l’industrie a,enfin, exhorté les agents en formation à plus de concentration et d’assiduité durant ces 3 jours de formation pour mieux cerner toutes les thématiques abordées .


Pour M Nestor Kouamé, représentant de la coordination du  projet PARCSI ,au terme des cinq années de la mise en route dudit projet ,d’importants résultats ont été enregistrés .A savoir,l’audit des systèmes de qualité d’une cinquantaine de produits industriels ,la certification de 21 entreprises ainsi que la mise à niveau de plusieurs entreprises au respect de la réglementation en vigueur .


Le PARCSI, faut –il le rappeler, a pour objectif principal de soutenir la compétitivité industrielle par l’adaptation des entreprises ivoiriennes à l’ouverture des marchés dans le cadre des accords de libre-échange et l’augmentation de leur contribution à la création de richesses et d’emplois. Il est financé par un don du Fonds Africain de Développement (FAD) d’un montant de 10.000.000 d’UC (équivalent à 8.226.000.000 F. CFA) avec une contrepartie nationale de 1.478.000 UC (équivalent à 1.215.802.800 F. CFA) de la part de la Côte d’Ivoire.


 


Les objectifs spécifiques du PARCSI sont ,entre autres ,le soutien à la restructuration et à la mise à niveau des entreprises, l’appui au développement industriel de la filière fruits et légumes et à la mise en place et au renforcement des capacités des structures d’appui-conseils au secteur industriel.


250x250