Côte d'Ivoire : Bouaké, sollicitant l'aide des autorités, une ancienne gloire du football fait savoir qu'il « a faim »

Publicité

Contactez-ICI1FO via mail à ici1fo@yahoo.com ou par tél/whatsApp au +225 0505175699


 

Des anciennes gloires du football de Bouaké des années 80, ne vivent pas une retraite heureuse. En tout cas, c'est ce qu'a laissé entendre Salif Sangaré, ex sociétaire de l'Association Sportive des Clubs de Bouaké (ASCB).

Passé également par l'ASEC Mimosas, l'ex défenseur axial, a dépeint le quotidien de certains de ses camarades ce dimanche 9 Mai 2021, à l'espace oriental à l'occasion d'une cérémonie de don à leur endroit, organisé par l'union des anciens joueurs de ''Yaoundé ''  Bouaké (Uajy-B). « Aujourd'hui, nous vivons dans la précarité parce qu'on a plus la force nécessaire pour travailler. Les temps sont très durs pour nous », a expliqué le vainqueur de la coupe nationale 1987.

Avec à ses côtés des anciens  jo dont Diallo Mamadou, Noh Philippe, N'Guessan Kouadio dit Maer et Sangaré Bakalifa, M. Sangaré a demandé aux dirigeants du football national et local, aux autorités de la ville de Bouaké et aux personnes de bonnes volonté, de leur venir en aide. « Le football de notre époque ne pouvait pas nous garantir une retraite dorée. À l'époque, le ballon rond ne rapportait pas assez d'argents comme c'est le cas de nos jours. Nous avons joué pour l'amour et pour faire plaisir à nos supporters. Il est temps qu'on nous assiste. On a faim. Il faut qu'on nous vienne en aide », a t-il plaidé.

Revenant à la remise de don, Coulibaly Adama, président de l'Uajy-B, a indiqué que cela s'inscrit dans la dynamique du partage du mois de ramadan. « C'est aussi un geste de solidarité et de reconnaissance envers ces joueurs qui ont fait les beaux jours de notre championnat et de notre cité », a expliqué Coach Mozer. Pour sa part, Yaya Koné, président de la ligue régional de football de Bouaké, a salué l'initiative de l'Uajy-B avant d'inviter chacun à son niveau, à donner le sourire aux anciennes gloires du football de Bouaké. 


Christ Yoann pour ICI1FO

Poster un commentaire