Côte d'Ivoire : Kobenan Adjoumani Kouassi affirme que : " le Président de la République leur permet de marcher la tête haute, devant leurs détracteurs, avec la conviction encore plus forte qu’ils ne se sont pas trompés."

Publicité


Le Premier ministre, Jérôme Patrick ACHI a remercié, le Président de la République pour sa nomination à la tête du Gouvernement. Il lui a réaffirmé aujourd’hui, son indéfectible loyauté ainsi que celle des populations de dix régions et du District d'Abidjan.


C'était au cours d'une rencontre qui a eu lieu à la résidence du Président de la République sise à Cocody Golf.


«Nous vous remercions humblement pour cet avenir neuf que vous avez créé. Vous avez fait de moi le Premier ministre et chef de votre gouvernement. Mon engagement pour accomplir ce rêve sera absolu. Vous avez changer mon destin celui de ma région, celui de mon peuple. Je travaillais au présent vous m'avez permis de suivre l'avenir", a précisé, Jérôme Patrick ACHI.


Venus du Gontougo, de l'Indenié djuablin, du Moronou, du District autonome d'Abidjan etc., les chefs traditionnels ont salué le chef de l'Etat pour ses actes posés en faveur des cadres de leurs différentes régions qui les honorent.


«Nous avons vu notre dignité restauré, nous sommes fiers de vous. Nous vous réitérons notre soutien et notre indéfectible attachement", a déclaré, nanan Gawa Jeannot au nom des chefs traditionnels. 


Au nom des personnalités nommées, le ministre d'Etat, ministre d'Agriculture et du développement rural,  Adjoumani Kouassi a salué le Président de la République pour avoir porté son choix sur lui. Car selon lui, sans doute ce poste était réservé à d'autres et ses détracteurs auraient souhaité que les transfuges du PDCI soient rejetés du RHDP.


«Me voici aujourd’hui ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du Développement Rural. Un poste qui aurait, sans aucun doute, été réservé à d’autres, si la décision de ma nomination appartenait à des leaders claniques que je ne nommerai pas non plus. Nos détracteurs auraient voulu que nous soyons rejetés du RHDP, en vue de nourrir leurs fantasmes culpabilisants. Mais Excellence monsieur le Président, vous les avez confondus, eux qui se sont confinés et recroquevillés sur des bases ethniques et tribales et qui, ne sachant plus où donner de la tête, s’accusent mutuellement sur les restes mortels d’un parti devenu tristement rabougri », a expliqué, le ministre Adjoumani.


Il a affirmé qu'aujourd’hui, c’est le feu dans la maison de ceux qui prédisaient la mort du RHDP.


«Chaque jour, nous entendons certains qui, fuyant ce feu, tambourinent à longueur de journée aux portes du RHDP, en criant haut et fort : au secours ! Au secours ! Heureusement pour eux Monsieur le Président, vous n’avez jamais fermé la porte du RHDP »,s'est-il réjoui.


Kobenan Adjoumani Kouassi a avoué que le Président de la République leur permet de marcher la tête haute, devant leurs détracteurs, avec la conviction encore plus forte qu’ils ne se sont pas trompés.


«Que nous ne pouvions pas nous tromper, car nous avons un chef qui est toujours resté constant dans ses engagements, qui a toujours été franc dans ses relations avec les autres et qui fait ce qu’il dit. Excellence Monsieur le Président, vous nous avez honoré. Notre gratitude se traduira par notre acharnement au travail, notre fidélité à vos idéaux et en votre vision. Nous sommes les disciples de votre vision glorieuse pour la Côte d’Ivoire, la Côte d’Ivoire rassemblée et solidaire », a ajouté, le ministre d'Etat.


Il a assuré le chef de l'Etat que les ministres nommés continueront à mériter de cette confiance, par leur travail plus acharné, dans leurs fonctions respectives, mais aussi par leur présence plus accrue, auprès de leurs parents.


Le ministre Adjoumani Kouassi a enfin rendu hommage à leurs parents, car, ils leur ont suivi dans leur choix, en plébiscitant le chef de l'Etat lors de la présidentielle et en déroutant leurs adversaires lors des législatives, dans leur volonté farouche de l'empêcher d’exécuter le programme de développement du Gouvernement, parce qu’ils ont vu de quel côté penchait la balance du développement de la Côte d’Ivoire.

Eugène Aka Aouélé, Président du CESEC a pour sa part remercier le chef de l'Etat pour la nomination des cadres des 10 régions venues lui témoigner leur reconnaissance et a pris l'engagement de rester aux côtés du président de la République, car leurs «régions sont au coeur du pouvoir ». 


«Le Conseil économique et social a eu une longue période de silence. J'ai demandé au Premier ministre de vous donner tous les moyens pour accomplir votre mission », a rassuré, le chef de l'Etat en parlant de la nomination de Dr Eugène Aka Aouélé.

Alassane Ouattara a enfin salué Adjoumani pour son soutien, sa fidélité et son engagement pendant la période électorale de 2010.


ICI1FO   

Contactez-nous via : ici1fo@yahoo.com  / par Tel : +225 0505175699  / ou encore sur nos différents réseaux sociaux Facebook Twitter et Whatsapp

250x250

Poster un commentaire