Centrafrique : Obo, les habitants exigent que le contingent Marocain de la MINUSCA quitte immédiatement la ville

Publicité

Ce jeudi 29 juillet 2021, des habitants furieux de la ville d’Obo dans l’extrême sud-est de la Centrafrique, ont organisé comme constaté sur place par ICI1FO, une manifestation exigeant que le contingent marocain de la MINUSCA quitte immédiatement la ville. Plus de 11.000 habitants sont descendus dans la rue pour dénoncer les actions de la MINUSCA et remettre un mémorandum au sous-préfet de la ville.


La marche a commencé à cinq kilomètres au Nord de la ville d’Obo jusqu’au centre-ville, y compris jusqu’à la place des préfectures. Les manifestants sont sortis pour dénoncer les abus commis par le contingent marocain des casques bleus. Lundi dernier, la ville d’Obo a été attaquée par des rebelles de l’UPC essayant de libérer leurs camarades. La MINUSCA n’a pas participé à la bataille et les soldats des FACA ont sauvé la situation. Par la suite, le contingent marocain de la MINUSCA a été accusé de complicité et de collusion avec des bandits. Ainsi , ce jeudi, les habitants de la ville d’Obo sont venus exprimer leur indignation et, dans un mémorandum, exiger que le contingent marocain de la MINUSCA quitte immédiatement le territoire de leur ville a savoir dans les 48 heures.

Selon les manifestants de la capitale de la préfecture du Haut-Mbomou, ce sont les casques bleus qui ont causé la destruction de nombreux bâtiments dans leur ville et la mort de 2 personnes, dont un soldat de l’armée nationale, lors d’une attaque rebelle.


Ce n’est pas la première fois que la population centrafricaine manifeste contre la MINUSCA pour diverses raisons, notamment l’inaction et l’inefficacité, l’abus de son mandat et la coopération avec les groupes armés.


Robert de Bangui pour ICI1FO

Poster un commentaire