Burkina Faso : Nouna, des terroristes obligent des femmes à se voiler

Publicité

ICI1FO a appris de sources locales que Bagala, localité située à 15 km de la ville de Nouna, a reçu la visite, le lundi 06 décembre 2021, d’individus armés non identifiés au nombre de six. Après avoir fait des tirs en l’air, ils se sont dirigés dans l’enceinte de l’école.

Pris de panique, les habitants ont assisté, médusés, à la débandade des élèves et des enseignants de l’école. Un instituteur n’ayant pas pu s’échapper s’est vu contraint de les suivre aux environs de 11h. Celui-ci a été libéré plus tard dans la soirée par ses ravisseurs.

Dans les journées des 5 et 6 décembre 2021, regrette l’interlocuteur de ICI1FO, dans les localités de Koro, Seriba, Ouetté, Solimana, Sien, toujours dans la province de la Kossi, les femmes ont été obligées de porter des voiles islamiques, au risque d’être fouettées. De sources concordantes, les terroristes ont procédé à des sensibilisations dans des mosquées à travers des prêches.


Ira Korotimi pour ICI1FO

Poster un commentaire