Burkina Faso : Procès Sankara, Yacouba Isaac Zida cité par le Général Gilbert Diendéré

Publicité

Au procès sur l’assassinat de Thomas Sankara et ses 12 compagnons, l’interrogatoire du Général Gilbert Diendéré a été suspendu et reprend demain mercredi 10 novembre 2021 avec les questions des avocats des parties civiles.

Concernant la « fuite » de Hyacinthe Kafando, Gilbert Diendéré a affirmé que « c’est Yacouba Isaac Zida qui a dit à Madi Pafadnam, son neveu d’aller dire à Hyacinthe Kafando de ne pas aller répondre au juge d’instruction et de tout faire pour quitter le pays, sinon qu’on va le coffrer ».

Il a ajouté que « c’est comme ça, après qu’il a envoyé après Madi convoyer Hyacinthe à la frontière et il est parti. Il me l’a dit quand il était dans les mains des éléments du RSP au moment des événements de septembre 2015.

J’étais intervenu pour qu’on le libère. En son temps, il ne voulait même pas me voir et c’est ce jour qu’il a commencé à me parler. Il pleurait à chaudes larmes et il avait une Bible dans sa main. Il a juré qu’à la sortie, il n’allait jamais faire la politique. Il m’a rassuré ce jour que lui, il avait dit au juge de ne pas s’inquiéter. Que tout le monde sait que c’est Hyacinthe qui a tué Thomas Sankara », a relaté Gilbert Diendéré.

Il faut noter que de 9h00 à 15h 50, ce 9 novembre 2021, le général Gilbert Diendéré est depuis le début du procès, le seul accusé à comparaître et répondre en étant debout pendant toute la journée, droit dans ses bottes !

À l’occasion de son interrogatoire, la mobilisation dans la salle est également montée d’un cran. Visiblement, l’accusé muni d’un dossier est bien préparé et affronte les questions sans tergiverser…

Son interrogatoire se poursuit demain mercredi 10 novembre 2021 à partir de 9h.


Ira Korotimi pour ICI1FO



250x250