Ethiopie : Le peuple fait bloc autour du premier ministre et du gouvernement

Publicité

Ce qui se passe en Ethiopie ressemble un peu à ce qui s'est passé en Côte d'Ivoire en 2002 et au-delà.

Attaqué par une coalition de rebelles apparemment soutenue par les Etats Unis et l'occident, le nouveau premier ministre a appelé le peuple à défendre le pays par tous les moyens. Suite à cet appel, des milliers d'éthiopiens se sont fait enrôler dans l'armée pour défendre la patrie, attaquée par des rebelles, soutenus par des mains occultes qui veulent renverser le nouveau pouvoir élu par le peuple.

Entre intox et désinformations, les médias occidentaux ignorent la grande mobilisations du peuple en soutien à la légalité. Ils mettent les rebelles sur un piédestal et font croire à l'opinion que Addis-Abeba tomberait d'un moment à l'autre face à l'offensive rebelle, afin de contraindre le pouvoir à des négociations avec les rebelles.

Et pourtant, dans la capitale Ethiopienne et dans plusieurs autres villes du pays, le peuple vaque à ses occupations et continue de se mobiliser pour apporter son soutien au gouvernement élu. Un gouvernement patriotique qui ne fait pas l'affaire des fossoyeurs d'économies. Pendant ce temps, les rebelles et les médias continuent dans la manipulation, et le peuple continue de veiller sur le pouvoir qu'il s'est délibérément donné, pour son propre bonheur. Les rebelles du Tigré et leurs alliés tribaux n'auront donc pas la tâche facile. Là-bas, il n'y a pas de Mathias Doué et le félon Mangou...Tout se passera donc bien


ICI1FO

250x250

Poster un commentaire